Lait, beurre, kiwi, graines...

Lait, beurre, kiwi, graines...

Les femmes enceintes

Les femmes enceintes.


Présentation de la grossesse

et des mesures diététiques et nutritionnelles appropriées


La grossesse peut être divisée en deux phases : 

Conseils nutritionnels et diététiques pour les femmes enceintes
Acheter ce livre
- De la 1ère semaine à la 20ème semaine : mise en réserve et développement maternel par phénomène d’anticipation. 

- De la 21ème semaine à la 40ème semaine (en temps normal) : développement maternel et surtout fœtal. 

La prise de poids totale pour la mère pendant la durée de sa grossesse doit être comprise idéalement entre 7 et 12 Kg à terme. La meilleure prise de poids à terme étant d’environ 11 Kg. 

Une femme maigre a plus de risque d'avoir un enfant de faible poids, alors qu'une femme forte aura plus de risque de donner naissance à un gros bébé.


Concernant la constipation

Conseils nutritionnels et diététiques pour les femmes enceintes
Acheter ce livre
Conseils nutritionnels et diététiques pour les femmes enceintes
Acheter ce livre
Les femmes enceintes souffrent très fréquemment de constipation. Il est donc important de lutter contre, ou de vous aider à vous en prévenir par des mesures diététiques appropriées, se basant sur : 

- Des apports en eau abondants et importants avec des choix judicieux au niveau de ces eaux de boissons (Hépar). 

- Des apports en fibres alimentaires végétales importants (légumes verts, fruits, céréales complètes...) 

- Une activité physique régulière et à votre rythme. 

- Un mode de vie sans stress (si possible), durée de sommeil suffisant, repas consommés dans le calme. 

- Ne jamais réprimer le besoin d’aller déféquer dès que le besoin se fait sentir. 

Conseils nutritionnels et diététiques pour les femmes enceintes
Acheter ce livre
- Il est important de rééduquer le réflexe exonérateur, en se présentant à la selle chaque jour à heure régulière (même si vous n’avez pas d’envie de déféquer sur le moment). 

- Evitez au maximum la prise de laxatif sous la forme de médicament, même ceux dits de naturel (à base de coco, de rhubarbe...) Ne les utiliser qu’en dernier recours. 

La constipation est un trouble du transit caractérisé par la difficulté d’obtenir spontanément et régulièrement une évacuation suffisante du côlon. Les selles qui sont émises difficilement sont dures car pauvres en eau, et sont de faible volume. Pour un adulte, la constipation correspond à l’émission de moins de trois selles par semaine. La constipation devient chronique dès lors que celle-ci dure depuis plusieurs mois. 

En général, la constipation est très bien supportée. Toutefois, elle peut entraîner des complications plus ou moins graves : digestions difficiles, flatulences, maux de tête, voire au pire des cas : des fécalomes.


Concernant les reflux

gastro-œsophagiens
Conseils nutritionnels et diététiques pour les femmes enceintes
Acheter ce livre
Les femmes enceintes souffrent également très fréquemment de ces reflux gastriques. Il s’agit de la remontée dans l’œsophage du contenu gastrique acide, due à une perturbation au niveau du sphincter œsophagien inférieur (zone de jonction de l’œsophage et de l’estomac). Les reflux gastro-œsophagiens ne sont pas bénins de par leurs conséquences néfastes sur la santé : parfois anémies ferriprive (carence en fer), fatigue importante, brulures de la paroi de l’œsophage… Le but premier, dans le cas des reflux gastro-œsophagiens, c’est de faciliter au mieux la vidange gastrique. La diététique joue un rôle de premier ordre dans le traitement des reflux gastro-œsophagiens. Le but étant de favoriser et surtout d’optimiser la vidange gastrique par le biais d’une alimentation équilibrée et facile à digérer.


L’estomac


L’estomac est un segment dilaté du tube digestif ayant une fonction de réservoir d’environ 1200ml, de brassage et de vidange. L’entrée de l’estomac est le cardia et la sortie, le pylore. Le travail de l’estomac débute environ un quart d’heure après la prise alimentaire. De nombreux facteurs favorisent le travail de l’estomac et d’autres le dépriment. 

Les facteurs qui freinent la digestion stomacale sont : 

- Les particules alimentaires trop grosses lors de leur arrivée dans l’estomac. 

- Une alimentation trop riche en sucre et/ou en matières grasses et/ou en sel

- La consommation de graisses cuites (fritures, viandes cuites dans la matière grasse...) 

- Des plats consommés trop chauds ou trop froids. La température idéale étant de 37°C (plats consommés tièdes). 

- Des plats trop acides (vinaigre, sauce tomate, tomate...) 

- Les repas trop copieux. 

- Le stress et les émotions. 


Les facteurs qui favorisent la digestion stomacale sont : 

- La mastication du repas soigneusement, lentement, longuement. On prend bien son temps pour manger. 

- Le repas ne doit jamais être ni trop chaud, ni trop froid, mais tiède. Les préparations seront épaisses et non liquides. 

- Le repas doit être consommé assis, au calme, sans stress. (Au mieux, ne pas regarder la télévision en mangeant, mais écoutez plutôt de la musique par exemple...) 

- Les repas seront légers, peu copieux et l’alimentation sera fractionnée dans la journée. Le goûter sera primordial. 

- Les repas ne seront ni trop gras, ni trop sucrés. Vous veillerez à limiter la consommation d’acide. Pas de boisson gazeuse. On privilégiera une alimentation normalement salée. 

- On supprimera impérativement toutes les graisses cuites. 

- Pas de chocolat. Pas de boisson alcoolisée. Le café et le thé seront légers et limités. On évitera de trop boire pendant le repas, ainsi que le soir avant de se coucher. Ne pas se coucher à plat. Ne pas trop serrer sa ceinture. Ne pas se pencher en avant (pour lasser ses chaussures par exemple). Eviter les efforts à la défécation (en ayant une alimentation riche en fibres). Pas de plats trop épicés.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez commenter ? C est à vous :