Lait, beurre, kiwi, graines...

Lait, beurre, kiwi, graines...

Les diverticules coliques

Les diverticules coliques.


Présentation des diverticules coliques

et des mesures diététiques et nutritionnelles appropriées.


Les diverticules coliques sont des hernies qui font saillie hors de la paroi du côlon. Ce sont les « rides » du côlon. Plus de la moitié des français de plus de 70 ans en sont porteurs. 

Conseils diététiques et nutritionnels pour les diverticules coliques
Acheter ce livre
En général, les diverticules coliques ne se manifestent pas et elles sont très bien tolérées, mais il arrive à ce qu’elles se compliquent en diverticulites (inflammation, infection, perforation voire hémorragie). 

Le but de la diététique étant, dans la mesure du possible, de vous épargner ces complications médicales appelées diverticulites, en cas de diverticules coliques asymptomatiques et de diverticules non compliquées, en vous faisant bénéficier des meilleurs conseils diététiques imposés par vos diverticules coliques

Conseils diététiques et nutritionnels pour les diverticules coliques
Acheter ce livre
Les mesures nutritionnelles doivent permettre d’accélérer le transit intestinal en augmentant le volume des selles, et ceci en apportant des aliments riches en fibres alimentaires, en hydratant les selles, et en stimulant le transit intestinal grâce à l’activité physique qui doit être régulière et non stressante. 

La sophrologie peut donner d’excellents résultats, et ce, en évacuant du stress, qui est un très puissant désorganisateur colique. 

A savoir : il semble fort qu’une alimentation régulièrement pauvre ou insuffisamment riche en fibres alimentaires végétales, puisse favoriser l’apparition des diverticules coliques.

Diététique et diverticules coliques

Conseils diététiques et nutritionnels pour les diverticules coliques
Acheter ce livre
La diététique joue un rôle de première importance dans la prévention des diverticulites, mais également dans l’apparition des diverticules coliques

Les règles hygiéno-diététiques de base sont les suivantes : 

- Premier point fondamental : augmentation du volume des selles en consommant suffisamment de fibres (céréales complètes, légumes verts et fruits). En effet, une constipation doit être absolument éradiquée ou prévenue. 
- Hydratation des selles en consommant beaucoup d’eau. 
- Activité physique suffisante : marche à pied, sport de loisir... 
- Mode de vie sans stress (si possible), durée de sommeil suffisant, repas consommés dans le calme. 
- Ne jamais réprimer le besoin d’aller déféquer. 
- Il est important de rééduquer le réflexe exonérateur, en se présentant à la selle chaque jour à heure régulière (même si vous n’avez pas d’envie de déféquer sur le moment). 
- Evitez au maximum la prise de laxatif sous la forme de médicament, même ceux dits de naturel (à base de coco, de rhubarbe...) Ne les utiliser qu’en dernier recours. 
- Bien mastiquer vos aliments avant de les avaler. 

Conseils diététiques et nutritionnels pour les diverticules coliques
Acheter ce livre
A savoir : on a longtemps cru que les graines de certains fruits (tomate, poivron, kiwi, framboise, fraise...) pouvaient se loger dans les diverticules et provoquer une inflammation : la diverticulite. Cette hypothèse est maintenant rejetée. Il n'y aurait pas de danger à consommer ce type d'aliments. Sauf que, chez certaines personnes, les petits grains peuvent provoquer une irritation du côlon, mais sans causer de diverticulite. Il s’agit plutôt d’une question de tolérance individuelle. Vous choisirez alors de rejeter les grains de votre alimentation ou non ! (Personnellement je vous recommande de le faire).

Les fibres alimentaires végétales

Conseils diététiques et nutritionnels pour les diverticules coliques
Acheter ce livre
La plupart des fibres alimentaires végétales ne sont pas digérées par notre métabolisme, elles restent alors dans l'intestin où elles contrôlent la digestion des autres aliments, et interviennent dans la consistance des selles qu’elles rendent plus molles, et surtout plus consistantes. 

La quantité recommandée en fibres alimentaires végétale, pour avoir un bon transit intestinal, est de trente à quarante grammes par jour environ. 

Dans l’ensemble, les aliments qui contiennent une bonne teneur en fibres sont les fruits, les légumes verts, les légumes secs et les produits céréaliers à base de céréales complètes. 

Il existe deux types de fibres : les fibres solubles et les fibres insolubles. 

En règle générale, les fibres solubles sont rapidement fermentées par les bactéries du côlon et ne favorisent pas l'élimination fécale, et donc n’encouragent pas vraiment le transit intestinal (sauf quelques très rares exceptions). 

Par contre, les fibres insolubles sont totalement différentes des fibres solubles, car ce sont elles qui favorisent le transit intestinal, et qui vous aideront à combattre vos diverticules

La plupart des aliments d'origine végétale contiennent les deux types de fibres. 

Conseils diététiques et nutritionnels pour les diverticules coliques
Acheter ce livre
Que les fibres soient consommées crues ou cuites, leurs effets sur le transit intestinal restent identiques (sauf pour la pomme et la carotte). Cependant, consommer trop de fibres crues peut irriter le côlon. 

Pour certain(e)s d’entre vous, notamment celles et ceux qui souffrent de constipation chronique, l’augmentation trop brutale de la consommation de fibres alimentaires végétales peut causer des ballonnements, et éventuellement des douleurs abdominales, ainsi que des flatulences. C’est la raison pour laquelle je vous conseille de débuter votre réalimentation par de petites quantités (au sein des fruits et des légumes verts notamment), et d’augmenter ensuite progressivement leur consommation en fonction de vos propres tolérances personnelles, mais également en fonction des améliorations obtenues au sein de votre transit intestinal. 

A noter que chez certain(e)s d’entre vous, l'effet recherché sur votre transit intestinal peut se faire sentir que deux ou trois mois après le changement de vos habitudes alimentaires, alors que pour d’autres, cet effet se fera dans la semaine ! 

Enfin, si les mesures diététiques sont (trop) longues à porter leurs fruits, vous pouvez les accompagner de médicaments phytothérapeutiques très riches en fibres insolubles tels : CitrucelBenefibre ou Metamucil en respectant les doses recommandées. Cependant, il est également important de noter que certains patients souffrant de constipation ne tolèrent pas ces médicaments

Attention, certains laxatifs sont très irritants pour la muqueuse colique, et sont responsables de la maladie des laxatifs. Il est impératif de ne pas les consommer. Il s’agit de spécialités ou de compléments alimentaires à base des plantes suivantes : BOLDO, BOURDAINE, CASCARA, SENE, RHUBARBE. (Cependant, une compote de rhubarbe d’environ 150g par jour ne posera pas de problème).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez commenter ? C est à vous :