Lait, beurre, kiwi, graines...

Lait, beurre, kiwi, graines...

samedi 20 avril 2019

Le piment : diététique et nutrition

Le piment : diététique nutrition


Connaître l'essentiel sur le piment :
nutritiondiététique, cuisine...


Piments dans un panier
Piments de Cayenne

??? Le savez-vous ??? 

Le piment le plus fort du monde, à l'heure actuelle, est le Trinidad moruga scorpion qui est chiffré à plus de 3.500.000 sur l'échelle de scoville, autant dire qu'il est littéralement immangeable ! Pour vous donner une idée de sa force, le piment de Cayenne, qui est déjà costaud, est chiffré à 40.000 et le tabasco pur à 80.000 !!!

Présentation :

Le piment doux (poivron) au piment le plus fort au monde (le Trinidad moruga scorpion) sont des légumes verts, ou plus précisément des légumes-fruits, qui ont tous des valeurs nutritionnelles et diététiques reconnues tel leur richesse en antioxydants.

Les piments seraient apparus en France au cours du 17ème siècle et leur origine est de l'Amérique du sud. ils appartiennent à la famille des pommes de terre, aubergines et tomates.

La force de la brûlure du piment est classifiée sur une échelle appelée unité scoville allant de 0 (ou neutre) (le poivron) à plus de 100000 (explosif).


Un feu qui ne s’éteint pas avec de l’eau...

La consommation de piments forts peut entraîner une vive sensation de chaleur et de brûlure à la bouche. Le premier réflexe est souvent d’avaler une bonne gorgée d’eau fraîche, mais il s’avère que cette mesure est peu efficace. En effet, la capsaïcine n’est pas soluble dans l’eau, mais dans les matières grasses. Il est donc plus judicieux de se rincer la bouche avec de l'huile végétale !


Nutrition :

Les piments forts renferment plusieurs types d’antioxydants et au fil de leur mûrissement, la concentration de plusieurs de ces composés augmente.


Les antioxydants sont des composés qui protègent les cellules du corps des dommages causés par les radicaux libres. Ces derniers sont des molécules très réactives qui seraient impliquées dans le développement des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d’autres maladies liées au vieillissement.

Dans une étude analysant plusieurs antioxydants du piment, le composé ayant l’activité antioxydante la plus forte était la lutéoline, suivie de la capsaïcine et de la quercétine.

C'est la capsaïcine qui est responsable de la sensation de "brûlure" du piment. Plus le taux en capsaïcine est important au sein du piment et plus le piment est fort.

Le piment est riche en vitamine C, en fer, en cuivre, manganèse et en vitamines B6 et K.

Le piment fort, inoffensif pour l’estomac ?

En raison de leur effet piquant, il est parfois recommandé en cas d’ulcère d’estomac, d’éliminer les piments forts de la diète afin d’éviter d’exacerber la douleur. Cependant, plusieurs études semblent démontrer que les piments forts n’entraîneraient pas de dommages supplémentaires à l’estomac. Certaines indiquent même que la capsaïcine qu’ils contiennent pourrait avoir un effet protecteur sur la paroi de l’estomac.


Le piment vous est déconseillé en cas de :

- D'ulcère d’estomac.
- Gastrite.
- Diverticules coliques (uniquement ses pépins).
- Maladie de Crohn.
- Rectocolite hémorragique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez commenter ? C est à vous :